Qu’est ce qu’un wallet ?

Le wallet inspire de nombreuses définitions dont certaines le limitent à une solution de paiement sur Internet. Cette définition réductrice peut être largement étayée par celle de la Banque de France : « Une solution permettant à un utilisateur de confier à un tiers, jugé de confiance, des données de paiement et des données personnelles, stockées en vue d’effectuer ultérieurement notamment des ordres de paiement. ». Le wallet ne se limite donc pas à un simple moyen de paiement sur Internet. Celui-ci a une vocation multicanale (paiement en ligne et paiement de proximité), multi-devices (ordinateur, mobile, tablette), multi-services et multi-usages (intégration des cartes de fidélité, cartes de paiement, coupons, bons plans, etc.) permettant de répondre à tous les nouveaux besoins des clients particuliers et commerçants.
Il existe deux grands types de wallet :

  • le wallet commerçant tels que Fivory (Crédit Mutuel-CIC) et Flash’N Pay (Oney Banque Accord)
  • le wallet émetteur tels que Paylib, V.me by Visa et MasterPass par MasterCard.

Comment définir la solution de paiement Paylib en quelques mots ?

Paylib est un service innovant lancé en septembre 2013 par BNP Paribas, la Société Générale et La Banque Postale. Celui-ci sera également proposé en 2015 par le Crédit Mutuel Arkéa et le Crédit Agricole qui rejoindront le consortium Paylib.
Ce nouveau service de paiement permet aux clients d’effectuer des achats en ligne sans avoir à saisir leurs coordonnées bancaires quel que soit le device utilisé : ordinateur, mobile ou tablette. Le sous-jacent de la transaction est une carte bancaire.
Paylib est un système de paiement, dit « 4 coins », permettant d’apporter aux clients les avantages de la carte (assurance voyage, prolongation garantie constructeur, etc.) et aux commerçants de simplifier leur transaction sur leur site Internet (gestion des litiges, back office, etc.).

Quel est le bénéfice client de souscrire à une telle offre ?

Le paiement via la solution Paylib est simple, accessible et sécurisé.
Le client ne saisit pas ses données de cartes bancaires à l’enrôlement et lors de chaque transaction. La banque est le tiers de confiance auquel le client confie ses données de cartes bancaires.
De plus, la banque est l’unique interlocuteur du client assurant la gestion des cas de litiges/fraudes.
La banque du client détenant le service Paylib est donc le garant, et reste le gestionnaire exclusif au même titre que dans le cadre des moyens de paiement traditionnels.
A ce jour, cette solution de portefeuille numérique satisfait déjà près de 300 000 clients particuliers et 700 e-commerçants partenaires (dont vente-privee.com, voyages-sncf.com, billetreduc.com, priceminister.com, showroomprive.com, etc).

Comment se différencie le portefeuille numérique Paylib comparativement à d’autres wallets comme Paypal ?

Paylib est un moyen de paiement français, commercialisé par plusieurs banques en France, et créé pour leurs clients afin de couvrir leurs besoins et leurs usages bancaires connus. Face à l’augmentation croissante de la fraude sur les paiements en ligne, la banque endosse son rôle de tiers de confiance en garantissant les transactions effectuées par les clients depuis la solution Paylib.
La promesse marketing principale est donc d’assurer la sécurité des moyens de paiement du client. La sécurité et la confiance, que se doit d’inspirer une banque, constituent un avantage concurrentiel important par rapport à certains concurrents. Ainsi, chaque banque est en charge de la relation commerciale avec ses clients. Paylib a pour objectif de renforcer la relation bancaire entre les clients et leur banque en se constituant comme un vrai outil de fidélisation.

Comment se démarque la solution Paylib afin de capter/conquérir des grandes enseignes du e-commerce ? Quels sont les nouveaux services associés à Paylib ?

Paylib offre un parcours client optimal et sécurisé. Pour chaque transaction réalisée, le wallet offre la garantie de paiement et donc la sécurité financière aux commerçants.
La solution a été conçue pour répondre aux nouveaux besoins des commerçants et pour faciliter les achats en ligne multi-devices. Ainsi, Paylib étend son acceptation à l’international grâce à un accord avec MasterPass (solution de paiement numérique de MasterCard). Courant 2015, les utilisateurs de Paylib pourront donc payer chez plus de 60 000 commerçants MasterPass participants dans 13 pays dans le monde.
L’intégration de Paylib dans les applications smartphone est également à l’étude.

Quel est l’avenir du wallet ?

L’objectif d’un wallet est de simplifier la vie quotidienne d’un client.
Il est difficile d’imaginer des solutions de paiement indépendantes les unes des autres. Le succès du wallet passe forcément par une convergence des différents services de paiement. A terme, les banques devront proposer un produit qui permettra de réunir tous les services de paiement actuellement proposés.
Il est cependant trop tôt pour savoir quelle forme prendra cette convergence.

Aurélien Lachaud – Responsable du Pôle Innovation et Nouveaux – La Banque Postale
Propos recueillis par Sandie Baureilles et Marion Chabrier, consultantes VERTUO Conseil

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s