0

Crise russe, crise ukrainienne : des sanctions inattendues pour les banques françaises ?

Les Echos – 22 avril 2015 :

Plus de 5 000 morts à déplorer, une économie à l’arrêt, un défaut de paiement imminent : la crise ukrainienne est à son apogée et le noyau européen tente de faire bloc en affichant un discours de soutien envers son allié ukrainien et de fermeté envers la Fédération de Russie.

2

Les entreprises doivent-elles devenir Agiles ?

Le mot agile s’installe de plus en plus dans le jargon des entreprises comme une nouvelle approche pour répondre à des problématiques d’organisation et de performance. Les organisations évoluant dans un contexte économique toujours plus concurrentiel, mondialisé, mouvant et complexe, doivent être à l’écoute du marché et réagir plus vite face aux changements. Plus que cela, elles doivent faire preuve d’innovation dans leurs offres et mener des ruptures dans leur organisation interne. Quel est l’intérêt pour une entreprise de devenir Agile ? En quoi l’agilité constitue-t-elle l’amorce d’un changement culturel et d’un nouveau mode d’organisation qui se propage dans l’entreprise ?

Si l’agilité est la traduction de l’adaptation rapide à la loi du marché, elle est aussi le vecteur d’un décloisonnement de l’entreprise en bousculant les codes traditionnels de son organisation et dans ses modes de fonctionnement.

0

Refontes réglementaires : de la revue des indicateurs Risque vers une transparence maitrisée, les établissements bancaires à la croisée des chemins

Les crises et les faillites qu’a pu connaître le système bancaire ces dernières années ont rappelé aux autorités de tutelle la nécessité de transparence induite par le caractère systémique de l’activité bancaire et entrainé une revue significative des normes bancaires afin de renforcer les exigences de bonnes pratiques et limiter les dérives spéculatives et non maîtrisées sur certaines activités. Ainsi, dans le cadre de ses évolutions réglementaires, Bâle 3 et la suite, le comité de Bâle travaille sur 2 axes principaux : la méthode avec une révision des outils de mesure des risques et la capacité des établissements à restituer l’information avec une exigence en termes de réactivité et de granularité.

0

Areva: céder les réacteurs, une solution ou le début de la fin ?

L’OBS – 4 avril 2015 :

Areva envisage de céder son activité réacteurs à EDF, une option radicale à la mesure des défis financiers du groupe français, mais qui amputerait d’un de ses piliers majeurs le seul acteur intégré dans l’ensemble du cycle de l’énergie nucléaire.

Ce serait « la première étape d’un démantèlement complet » du groupe, estime même Matthieu Courtecuisse, DG du cabinet de conseil Sia Partners, tandis que d’autres jugent au contraire qu’un Areva ainsi recentré sur le « cycle énergétique » (extraction du minerai d’uranium, enrichissement et commercialisation du combustible et traitement des déchets) serait plus efficace.