0 comments on “Faire face à l’ennui au travail: un défi de plus pour la ministre du travail!”

Faire face à l’ennui au travail: un défi de plus pour la ministre du travail!

Le Huffington Post – 28 septembre 2015 :

Myriam El Khomri nommée ministre du travail, la révision des 35 heures ou encore la stabilité du chômage au deuxième trimestre : les sujets liés au travail ne cessent d’occuper les agendas de l’exécutif. Mais ces problématiques semblent omettre la question des conditions de travail, notamment celle du bore out qui touche de nombreux salariés…

Un tableur Excel ouvert sur son écran d’ordinateur, une pile de dossiers empilée sur son bureau ou encore des conversations téléphoniques que l’on éternise volontairement… Voici, entre autres, comment des collaborateurs tentent de masquer qu’ils n’ont rien à faire ! Maintenir la motivation et la productivité de ses collaborateurs… Un pari difficile à tenir pour les entreprises. Un tiers des salariés européens déclarent ne pas avoir assez de travail pour combler leur journée : leur volume d’inactivité quotidien varierait entre 2 heures à une journée…

0 comments on “Quand la Big Pharma rencontre le Big Data”

Quand la Big Pharma rencontre le Big Data

Les Echos – 29 septembre 2015 :

A l’instar du partenariat noué ce mois-ci entre Sanofi et Google, de plus en plus de passerelles existent entre les grands noms du Net et de la pharmacie. Ces derniers commencent seulement à percevoir le potentiel des données collectées auprès des patients.

Au début du mois, Sanofi et la division sciences de la vie de Google annonçaient la mise en place d’une collaboration « pour améliorer la prise en charge et les résultats cliniques des personnes atteintes de diabète ». L’idée était de combiner les compétences « de Sanofi en matière de traitements et de dispositifs médicaux à l’expertise de Google en matière d’analyse de données, d’électronique miniaturisée » pour « développer de nouveaux outils de gestion du diabète et permettre de nouveaux types d’intervention », de la mesure de la glycémie sanguine à la collecte d’informations rapportées par les patients, en passant par le suivi de l’observance des traitements.

1 comment on “Volkswagen : symptôme de l’étouffement règlementaire ?”

Volkswagen : symptôme de l’étouffement règlementaire ?

La Tribune – 29 septembre 2015 :

L’hypocrisie du cycle d’homologation, qui amène à valider des consommations impossibles à reproduire dans la circulation courante, conduit les constructeurs à prendre des mesures extrêmes parfois au détriment de toute forme de légalité et de conscience citoyenne. 

Depuis plusieurs années, la prise de conscience de l’effet des activités humaines sur le réchauffement climatique a amené les politiques à lutter toutes voiles dehors contre les émissions de CO2. De façon assez classique, des normes et des incitations fiscales ont bouleversé l’offre et par extension la demande. Ainsi, dans l’industrie des transports privés et l’industrie automobile en particulier, le marché européen a atteint une Diésélisation sans précédent, souvent sans une analyse économique suffisante pour en démontrer la rentabilité. Or, les progrès technologiques qui ont mis ce type de propulsion sur le devant de la scène ont eu d’autres conséquences sur l’émission de particules directement néfastes pour la santé.