0

L’approche « agile » au service des projets complexes

Comment définir un projet complexe ?

Demander à un chef de projet si son projet est complexe ; il vous répondra « Oui » car les difficultés rencontrées pour mener à bien un projet sont nombreuses et l’équilibre temps/coût/qualité tant convoité est rarement réalisable.

Pour autant, il convient de différencier le projet compliqué du projet complexe.

Un projet « compliqué » fait référence à une situation où plusieurs éléments simples sont combinés. Il est nécessaire de pouvoir identifier les composants du projet pour comprendre la situation et ainsi être en mesure de lever ou surmonter les obstacles.

Un projet « complexe » désigne en revanche un ensemble d’éléments dont un ou plusieurs ne sont pas maîtrisés. La situation est alors difficile à appréhender, à analyser et donc à restituer. La perception du projet est alors subjective et le partage de l’analyse n’en est que plus difficile.

0

Brexit : le bad beat pour les startups ?

Les Echos – 13 décembre 2016 :

Souvenez-vous l’été dernier, au Royaume-Uni, le résultat du référendum annonçait la volonté des électeurs de faire sécession avec l’Union européenne. Les raisons de ce choix sont multiples : lassitude générale de la politique intérieure, sentiment d’être tiré vers le bas par une Union engourdie économiquement, crise migratoire au sein de l’UE, menace d’attaques terroristes…

La chute vertigineuse (-15 %) de la valeur de la livre sterling depuis l’annonce du Brexit est un indice de la violence du coup porté à l’économie nationale. Au-delà du bouleversement général, un ensemble d’entreprises que le Royaume-Uni a choyé est particulièrement exposé au climat d’incertitude générale : les « tech startups ». Structures naissantes et fragiles, elles sont avides de financements, fuel de leur développement. Désormais, la question de leur avenir dans le paysage économique est posée : un deuxième choc menace, celui d’un Techxit.