Il est dit que pour atteindre l’équilibre, il faut accepter l’imperfection puisqu’il est impossible d’être parfait partout. Mais pour les générations X et Y, nées entre les années 70 et les années 90, et élevées sur fond de « Tu feras ce que tu voudras, TOUT ce que tu voudras! », ce conseil semble ne pas convenir ! Mais comment concilier sans pression sa vie professionnelle et sa vie personnelle en 24h par jour ?

Notre travail, cet allié de notre vie personnelle

Nombres de blog, comme ceux de Seth Godin ou Scott Dinsmore, nous aident à trouver notre passion pour en faire notre métier ; car aujourd’hui, travailler n’est plus un fardeau mais une source d’épanouissement. Et si elle n’est pas transformable en métier, alors comme 90% des salariés (étude BPI), nous attendons que notre employeur nous « aide à développer [notre] potentiel ».

Marque différenciante pour les entreprises qui attirent et gardent leurs talents par la prise en compte de leurs besoins personnels. Crèches d’entreprise, conciergeries, aides à la recherche de logement, assistance aux devoirs… la liste est longue de ces avantages qui permettent aux salariés d’alléger leurs contraintes personnelles grâce à leur travail.

Et certaines entreprises vont plus loin, avec les CHO – Chief Happiness Officer – dont le rôle est de s’assurer du bonheur des salariés. Au programme, des activités pensées pour résoudre les problèmes des employés (cours de sport, de langues, de gestion du stress ou de la crise d’adolescence, d’autorité parentale (participation record !)…). Car le niveau de bonheur au bureau s’évalue et s’affiche plus surement que les grilles de salaires à l’embauche ! D’ailleurs, l’organisme Great Place To Work évalue et classe les entreprises qui (s’)investissent le plus dans le bien-être de leurs équipes. Management à l’écoute, entraide des collaborateurs, formations, sentiment d’appartenance, esprit d’équipe, transparence, respect de l’équilibre vie pro-perso, égalité homme-femme… autant de critères passés au crible de ce classement.

Plusieurs études ont démontré les gains de productivité de ce genre d’initiatives, des baisses drastiques en terme de taux d’absentéisme, de turn-over, d’arrêts maladies, de risques psychosociaux, et une augmentation de l’entre-aide entre collaborateurs, de l’esprit d’équipe, de la prise d’initiatives, de la qualité des décisions prises… Cela constitue donc un réel bénéfice pour les entreprises, ainsi que pour les salariés qui voient leur travail résoudre leurs problèmes personnels et devenir un facteur d’épanouissement.

Planifier sa vie personnelle

Pour atteindre ce « Tout », il reste encore du chemin. Comment lire, écrire, sortir, faire du sport, s’occuper de ses enfants… en un mot vivre comme on le rêve ? Nous sommes de plus en plus nombreux face à cette question, au vu des records de vente du « Miracle Morning » d’Hal Elrod enfin traduit en français cette année, et du classement de N°1 des ventes avant sa sortie officielle le 1er septembre 2016 du « Guide Pratique du Miracle Morning » de Laura Mabille ! Cette méthode incite à se lever plus tôt pour gagner ce temps quotidien qui nous manque. Dans ce programme, on s’organise pour s’accorder du temps pour soi, pour prendre du recul, faire du sport, de la lecture, de l’écriture !

Ce n’est pas la seule solution et elle est associable avec, notamment, le GTD et les MIT. Le GTD « Getting Things Done » préconise de faire immédiatement ce qui prend moins de 2 minutes à traiter. Tout le reste devra être noté et découpé en tâches de 15 minutes associées à leur outil de réalisation (Internet/téléphone…) ; ainsi elles sont faciles à gérer. Et notre cerveau n’est pas encombré par du stockage d’idées et reste disponible pour réfléchir.

Quant aux MIT (Most Important Tasks) de Leo Babauta, il s’agit d’extraire de ces listes (personnelles et professionnelles) les 3 plus importantes tâches. Il s’impose alors de les accomplir dans sa journée, idéalement au saut du lit pour que, quoi qu’il arrive, il ait au moins avancé sur ses projets!

Ces 3 méthodes apportent des variations, et en les combinant, il est possible d’avancer sur plusieurs projets différents en même temps. Elles permettent également de garder du temps de silence et de solitude à l’heure de l’hyper-connectivité, du temps pour soi pour définir ses véritables passions sans comparaison aux autres, et pour prendre du recul sur sa vie et ses envies, qui sont pour Emerson Csorba « les remèdes à cette pression constante que nous nous mettons ».

Il est vrai que deux de ces méthodes demandent de s’organiser pour se lever plus tôt, tout en prenant soin de conserver un niveau de sommeil optimum (besoin moyen entre 7 et 9 heures), car on en connait l’importance pour l’organisme, l’humeur, le cerveau. Mais à moins que votre « Tout » soit de ne rien avoir à organiser, cela semble une belle option ! Et si l’absence d’organisation est votre rêve… le mouvement « Gypset » dévoile ses meilleurs spots régulièrement !

Les générations précédentes se sont battues pour que nous puissions décider de qui nous voulions être, de nos métiers, nos conjoints, d’avoir ou pas des enfants, de travailler, de divorcer, et, finalement, cela a généré une obligation de réussite. Car nous devons « tout » concilier. Mais en refusant cette pression intergénérationnelle, ou celle comparative des réseaux sociaux, il est possible de prendre du recul et de se concentrer sur notre notion personnelle de réussite. Certains employeurs semblent décidés à aller dans ce sens, même si la France reste à la traine, en occupant la 12ème place du classement Ipsos-Edenred. Ce baromètre révèle que les choix les plus impactants pour améliorer le bien-être des employés seraient d’augmenter la flexibilité du temps de travail, et de travailler au développement des compétences des collaborateurs. Alors à quand la France dans le top 3 ?

Par Coralie Nicollet Simon, Consultante Senior du cabinet ADWAY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s