Dans quelle mesure les métiers de la supply chain sont-ils compatibles avec le télétravail ?

Décision-Achats.fr – le 03 novembre 2020 :
Afin d’identifier le degré d’applicabilité du travail à distance pour les métiers de la supply chain, tâchons de les classer selon trois catégories complémentaires les unes des autres…
Grève des transports, Covid-19. Deux événements venus perturber notre quotidien en 2020, démocratisant l’usage du travail à distance. Dans quelles mesures le télétravail est-il applicable aux métiers des supply chain, et quelles solutions déployer pour le faciliter et le rendre possible?

Le télétravail aujourd’hui, incompatible avec certains métiers

Afin d’identifier le degré d’applicabilité du travail à distance pour les métiers de la supply chain, tâchons de les classer selon trois catégories complémentaires les unes des autres :
Les métiers qui relèvent de l’opérationnel, exécutant des processus et des tâches « de terrain », avec une fréquence de répétition journalière. Ce sont ces activités qui sont au plus proche du produit et assurent physiquement la gestion opérationnelle des flux sur le court terme (ex : le préparateur de commandes).
La seconde catégorie représente l’ensemble des métiers liés au pilotage et à la gestion managériale de proximité de l’activité. En comparaison à la première catégorie, ces métiers opèrent avec un objectif moyen terme – hebdomadaire et mensuel (ex : la prévision de vente).
Enfin la troisième catégorie englobe les activités liées à des projets moyen-long terme, avec des réflexions stratégiques et un accompagnement à la transformation des processus et des méthodes des deux autres catégories (ex : projets d’implémentation logiciel ou de schéma directeur).
Une fois cette catégorisation effectuée, il est plus aisé de déterminer le degré d’éligibilité au télétravail. La première catégorie est la moins apte à pouvoir travailler à distance car la présence physique d’opérationnels reste essentielle afin d’assurer la continuité de l’activité. Les deux autres catégories sont, quant à elles, plus enclines au télétravail.

Une évolution vers un télétravail plus facilement généralisable pour les activités de pilotage

Lorsque Emmanuel Macron appelle en mars puis à nouveau fin novembre 2020 les entreprises à pratiquer le télétravail, un effort est toutefois nécessaire pour que les travailleurs puissent effectuer leurs tâches et assumer leurs responsabilités au sein de l’organisation. Des outils de travail collaboratif doivent être déployés afin de permettre à chacun de continuer ses activités. Une attention particulière doit également être portée au matériel – chaque collaborateur possède-t-il un ordinateur portable et une connexion efficace ? – et à la sécurité informatique pour garantir l’intégrité des données sensibles.
Les entreprises ayant par le passé investi dans des solutions de digitalisation de leur supply chain, et ce afin de mieux maîtriser les flux (traçabilité, gestion dynamique des stocks), se verront favorisées dans la mesure où chaque collaborateur aura accès à distance aux informations essentielles pour maintenir et piloter les différentes briques de son activité.
Également, les entreprises ayant mis en place un processus abouti de S&OP (Sales & Operations Planning) afin d’atteindre de manière collégiale une juste adéquation entre ressources (matérielles/humaines) et demandes client, pourront faire face aux crises avec plus d’agilité et d’efficacité. En effet, une situation de crise vient perturber la demande client rendant l’estimation du besoin complexe mais primordiale. Les équipes de planification de la demande, en s’appuyant sur leur expérience du secteur mais aussi sur des outils analytiques, doivent être en mesure d’identifier avec un certain degré de fiabilité l’approvisionnement nécessaire, et donc d’anticiper la gestion des ressources humaines. Challengées et discutées lors de réunions journalières entre les différents services internes, ces estimations rythmeront les activités opérationnelles tout en permettant un pilotage à distance.
L’ensemble de ces activités de pilotage se révèle être un maillon tout aussi essentiel que les activités opérationnelles. Le pilotage à distance est donc possible mais grandement facilité par un investissement dans des outils digitaux et des processus tels que le S&OP.

Des pistes de réflexion pour transformer les activités opérationnelles

Néanmoins, comment permettre aux activités opérationnelles de devenir indépendantes d’une présence physique sur site ? Lors du confinement, les opérateurs des enseignes de la grande distribution ont tous été mobilisés afin d’assurer les livraisons quotidiennes.
Cette interrogation, complexe, peut trouver réponse dans des solutions d’automatisation, de robotisation, ou encore dans l’utilisation de l’intelligence artificielle. Les tâches « simples à réaliser » en entrepôt par exemple peuvent aujourd’hui être exécutées par des robots, et pilotées à distance par un opérateur. Ne seront alors physiquement nécessaires que quelques travailleurs chargés de gérer la maintenance. De même, pour les flux de marchandise d’un point A à un point B. Il n’existe aujourd’hui pas de solution miracle pour proposer à un livreur de faire du travail à distance, mais les perspectives des véhicules autonomes laissent entrevoir de nouvelles possibilités.
Ces opportunités mettent en perspective une transformation des activités opérationnelles de la première catégorie, en des activités de pilotage maximisant alors le degré d’éligibilité au télétravail. Attention toutefois à ne pas faire du télétravail une généralité. La supply chain d’aujourd’hui dépend encore fortement de la présence physique d’opérateurs. Et favoriser le télétravail uniquement aux activités de pilotage et de projet accentuera le sentiment de disparité.
Par Camille Villard, consultant Square

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :