Actualités

Le retour au bureau peut-il nuire à l’image de marque des entreprises ?

Focus RH – le 03 novembre 2021

Depuis la fin du nombre minimal de jours en distanciel imposés pendant la crise sanitaire, les entreprises peuvent décider de modifier ou non l’organisation jusqu’alors mise en place. Beaucoup reviennent sur leurs dispositifs concernant le télétravail.

CAS CLIENT SQUARE : Mise en conformité avec les agendas de la finance durable.

Face aux enjeux de la durabilité, le secteur financier est à l’aube de changements majeurs. La Commission Européenne développe un agenda réglementaire de grande ampleur, comprenant une dizaine de directives, pour inciter les acteurs du secteur à prendre en compte les risques de durabilité dans la conduite de leurs affaires, pour contribuer à réallouer le capital financier vers des activités durables, et pour augmenter leur niveau de transparence sur ces sujets. Par ailleurs, au niveau global, de nombreux acteurs s’engagent collectivement à promouvoir l’Accord de Paris sur le climat dans le cadre de diverses initiatives Net Zéro.

Risque de retournement du marché financier : les leçons du « tapering »

Le Courrier Financier – le 27 octobre 2021

Asset Management – Depuis la conférence annuelle de Jackson Hole qui s’est tenue le 27 août, les discours des banquiers centraux sont ostensiblement rassurants sur le timing et le rythme qui sera donné au resserrement de la politique monétaire. Les craintes exprimées sur les risques de ce phénomène communément appelé le « tapering » masquent en réalité un choc qui peut s’avérer bien plus important encore pour les marchés financiers et l’économie réelle. L’éclairage de Quentin Lajaunie, Chercheur au Square Research Center.

Intelligence Artificielle : comment anticiper les nouvelles réglementations européennes

Maddyness – le 26 octobre 2021

L’Union européenne s’est saisie de la question de l’explicabilité des algorithmes. Le Dr Sara Meftah alerte les entreprises sur la nécessité d’anticiper les changements de réglementation à venir.

Les enjeux d’après crise du tourisme international.

Economie Matin – le 25 octobre 2021


L’épidémie planétaire de la Covid-19 a radicalement chamboulé notre manière d’organiser notre été, et le dernier rapport du GIEC publié en août 2021 brosse un portrait menaçant voire effrayant de la situation climatique mondiale d’ici la moitié du siècle. Le tourisme international, sévèrement touché depuis début 2020, risque ainsi d’être l’un des secteurs dont la société attendra le plus de changements dans un futur proche. Que ce soient les modes de transport, d’hébergement ou plus généralement de consommation, les professionnels du tourisme vont devoir s’adapter pour que leur offre réponde aux nouvelles exigences de la population.

Open Data, une piste encore insuffisamment explorée

Journal du Net – le 25 octobre 2021

De nombreuses entreprises ont multiplié les investissements ces derniers mois pour mieux organiser et valoriser leur patrimoine de données internes, au point d’en oublier le recours possible aux données publiques pour diversifier et enrichir les possibilités d’analyse.

Platform-as-a-Bank vs. Bank-as-a-Platform : ce que les plateformes nous enseignent en matière d’analyse stratégique

Mind Fintech.fr – le 19 octobre 2021

Fin juin 2021, Facebook a annoncé le lancement imminent d’un portefeuille numérique baptisé “Novi” permettant de stocker “Diem”, la cryptomonnaie de Facebook anciennement nommée Libra. Fin août, Mark Zuckerberg a déclaré la mise sur le marché d’une offre de crédit à destination de petites et moyennes entreprises indiennes. Ces nouvelles annonces ont relancé les débats concernant la croissance des GAFAs dans le secteur financier et ont par la même occasion ravivé les inquiétudes des banques dites “traditionnelles” – les “incumbents“-, pour les distinguer des banques en ligne, arrivées sur le marché plus tardivement et dont l’offre est complètement dématérialisée. Les GAFAs sont considérées comme une menace grandissante pour les acteurs bancaires traditionnels. Et pour cause : ces entreprises disposent d’importantes bases de clients et d’atouts considérables en matière de collecte, d’analyse et d’exploitation des données et bénéficient d’effets de réseau. La combinaison de ces forces fait craindre une domination du marché dans une logique de winner-takes-all et de verrouillage du secteur.

Transferts de risques d’impayés au cœur de l’actualité

Economie Matin – le 14 octobre 2021

En cette période singulière d’incertitude quant à la relance de l’économie française, un risque sérieux se dresse comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête des entreprises : le risque d’impayés.
Malgré tout, devant cette situation de péril à la trésorerie, les entreprises disposant encore de créances de qualité, peuvent toujours atténuer ce risque voire le transférer partiellement ou totalement, et ce, via des mécanismes de financement qui n’ont rien de nouveau que sont l’assurance-crédit, la titrisation, mais surtout l’affacturage qui offre bien des avantages.

Vaincre la criminalité financière: la Commission européenne renforce son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

L’Agefi Luxembourg – le 14 octobre 2021

Le Blanchiment de capitaux est le procédé qui consiste à «légitimer» les produits du crime en les intégrant dans l’économie traditionnelle afin de dissimuler leur origine illicite. De nombreux phénomènes démontrent que l’Europe peine à vaincre cette criminalité financière. Tout d’abord de récents scandales de blanchiment qui ont touché les banques scandinaves et mis en cause les régulateurs nationaux en particulier l’affaire Danske Bank de 2018 et 2019 (avec un blanchiment à hauteur de 200 milliars d’Euros). Ensuite les rapports de la Cour des Comptes européenne qui ont montré les écarts d’application de la réglementation entre les différents Etats membres de l’UE. Concrètement, la Cour des Comptes européenne dénonce une surveillance anti-blanchiment qui s’exerce encore trop au niveau national, et qui souffre d’une insuffisance de coordination au niveau européen entre les différentes institutions. Ce manque de coordination tranche avec le modèle américain: « En Europe, le comportement est très différent d’une autorité de surveillance à l’autre, ce qui peut conduire à une inégalité de traitement dans les Etats membres, alors qu’aux Etats-Unis, le Financial Crimes Enforcement Network est le principal organe de réglementation, et ses mesures ont une portée mondiale ». La Cour a conlu en émettant des recommandantions afin de pallier à ces manquements en emettant des recommandations.  Rapport Spécial de la Cour des comptes européenne, du 20 Mai 2021, présenté en vertu de l’article 287, paragraphe 4, deuxième alinéa, du TFUE.

Greenwashing : quel bilan deux mois après la Convention citoyenne pour le Climat ?

Environnement Magazine – le 07 octobre 2021

La Convention citoyenne pour le climat (CCC) s’est achevée fin juin après la présentation du livrable final à la presse et au gouvernement. Deux mois plus tard, le mardi 24 août a été promulguée la loi Climat et Résilience. Le sujet du greenwashing a notamment suscité de nombreux débats. Cindy Carpentier et Thibaut Le Garrec du groupe Square dressent un bilan de cette pratique décriée.