Des parcours clients différents pour des enjeux différents

Entreprendre.fr – le 16 avril 2021 :

Si le parcours client est parfois abusivement appelé parcours d’achat, c’est que la confusion est grande et nous considérons trop souvent le client comme un simple acheteur (dans le sens où il achète). Le client, qui reste un prospect avant l’acte d’achat, est un acteur de la vie économique qu’on se doit de choyer si l’on souhaite qu’il passe à l’action (i.e. dépenser). Et il semble tout à fait raisonnable de privilégier les investissements dans la conception/amélioration des parcours clients qui aboutissent à un achat client plutôt qu’à une dépense de l’entreprise.