0 comments on “Volkswagen libère la parole de ses salariés”

Volkswagen libère la parole de ses salariés

Challenges – 20 septembre 2016 :

C’est la peur de la sanction qui aurait incité les salariés du Groupe Volkswagen à taire le recours à un logiciel truqueur. D’où l’idée de nommer des « ambassadeurs de l’intégrité » à tous les échelons.

Le plus frappant dans l’affaire des moteurs Diesel truqués par le Groupe Volkswagen est de voir comment un simple défaut de communication entre des ingénieurs et leurs responsables directs a pu conduire à l’un des plus grands scandales qu’ait connu l’industrie automobile ces vingt dernières années. De nombreux experts des relations au sein de l’entreprise se sont penchés sur ce dysfonctionnement.