Quelle retraite pour les salariés français travaillant en Europe ?

Les Echos – 17 juillet 2017 :

La mobilité professionnelle participe à la dynamique du marché de l’emploi européen. Revue de détail de ce qu’il advient de la retraite d’un salarié français dans un contexte de mobilité européenne.

Aujourd’hui, l’Europe compte environ 4 personnes actives (16-62 ans) pour chaque personne âgée de plus de 63 ans . D’ici 2060, 2 employés actifs cotiseraient pour chaque personne retraitée. Ce changement démographique constitue un obstacle non négligeable pour les gouvernements de l’UE, concernant leur responsabilité ultime vis-à-vis des pensions publiques de sécurité sociale.

De plus, dans le contexte actuel de marchés financiers volatiles, de règles comptables complexes et de règlementations renforcées, les entreprises sont davantage conscientes des risques financiers associés à leurs régimes de retraite et sont en recherche active de nouveaux moyens d’en réduire les coûts et les risques.