0 comments on “Placement : chercher de très forts rendements peut être risqué”

Placement : chercher de très forts rendements peut être risqué

Le Revenu – 25 janvier 2019 :

Trading en ligne, monnaies virtuelles, placements atypiques : il est nécessaire d’être vigilant afin d’éviter les arnaques et les pertes conséquentes … 

Avec des taux de rendements inférieurs à l’inflation, les placements traditionnels, tels que le Livret A et le LDDS (Livret Développement Durable et Solidaire) à 0,75%, ne séduisent plus.

Les français se tournent vers d’autres types de placements plus attractifs qui ne reposent pas sur les instruments financiers. Une pratique qui se généralise et qui peut se traduire par la perte d’importantes sommes d’argent.

2 comments on “Ingénierie sociale et cybercriminalité : un danger constant pour les entreprises”

Ingénierie sociale et cybercriminalité : un danger constant pour les entreprises

Début novembre, une étude de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales a mis en avant la chute du nombre de braquages en France depuis 2009. En parallèle, on constate une recrudescence des fraudes et attaques informatiques. L’ingénierie sociale, qui consiste à manipuler un interlocuteur d’une entreprise afin qu’il effectue une transaction bancaire frauduleuse, ou encore les cyberattaques qui s’appuient sur les nouvelles technologies pour détourner des fonds, sont des techniques de plus en plus utilisées par les fraudeurs. Selon l’Office Central pour la Répression de la Grande Délinquance Financière, depuis 2010, les pertes cumulées liées aux fraudes aux faux virements s’élèvent à plus de 650 millions d’euros en France sur 1800 sociétés. Par ailleurs, un sondage OpinionWay* révèle qu’en 2015, 81% des entreprises françaises ont été visées par des cyberattaques.

La lutte contre la fraude et la cybercriminalité représentent dorénavant un enjeu majeur pour les entreprises, indépendamment de leur taille ou secteur d’activité.

0 comments on “La stratégie des banques face aux évolutions technologiques et réglementaires”

La stratégie des banques face aux évolutions technologiques et réglementaires

Les banques d’aujourd’hui sont des organisations de plus en plus complexes, s’inscrivant dans un environnement fortement impacté par les évolutions technologiques et les obligations réglementaires. Il leur est donc impossible de ne pas subir l’influence de ce contexte dans leurs choix stratégiques.

Des nouvelles technologies qui façonnent le paysage bancaire

Avec le développement des nouvelles technologies (Smartphones, tablettes tactiles, Wi-Fi,…), les banques ont dû répondre à de nouvelles attentes de la part des consommateurs en leur proposant des canaux de distribution innovants plus adaptés à leur mode de vie. L’émergence des outils et services de « banque à distance » leur a permis de suivre une stratégie multicanale, multipliant ainsi les points de contact avec leurs clients : portails internet, assistance mobile,… en complément des agences traditionnelles. Cependant, elles doivent ajuster en permanence leur offre afin de rester dans la course en matière d’innovation. En évoluant, les nouvelles technologies ont également obligé certaines plus « classiques » à créer cette génération de banques dites « 100% en ligne » comme Hello Bank ! pour la BNP Paribas ou Boursorama pour la Société Générale.