0 comments on “La génération Z casse les codes”

La génération Z casse les codes

De nos jours, la génération Z plus communément appelée Millenials rivalise d’ingéniosité pour tirer son épingle du jeu et attirer l’attention des recruteurs. Le temps du CV triste et très formel n’est plus, la lettre de motivation manuscrite complètement passée aux oubliettes tout comme le démarchage téléphonique… à l’heure des réseaux sociaux, du real time marketing, les jeunes diplômés arrivant sur le marché du travail ont les dents longues et vont jusqu’à révolutionner une approche jusqu’ici assez poussiéreuse du recrutement à la française. Analyse d’un phénomène de société qui au-delà de la forme nous pousse à une interrogation plus profonde : que veulent les jeunes en 2017 ? quelle est leur vision sur le recrutement et leur approche quand à celui-ci ? sont-ils vraiment prêts à tout et y-t-il une réelle disruption avec les autres générations ?

1 comment on “Le modèle des soldes est-il mort ?”

Le modèle des soldes est-il mort ?

Les Echos – 20 janvier 2016 :

Les soldes ont constitué un modèle de vente des stocks et de promotion des magasins pendant des décennies. Le déclin relatif des ventes en période de soldes laisse néanmoins présager un abandon de ce modèle, qui fait face à la terrible concurrence de la vente en ligne.

Il est loin le temps où les gens se massaient devant les grilles des grands magasins et se ruaient à l’intérieur à la recherche de la bonne affaire à ne pas manquer le premier jour des soldes à la première heure…loin le temps des demandes de RTT, ce fameux premier mercredi de janvier ou juin : les règles du jeu du commerce ont changé radicalement ces dernières années. Et cette tendance ne fait que s’accentuer.
Pourquoi Ventes privées, Black Friday, promotions, réductions, liquidations, déstockages, pré-soldes, opérations commerciales récurrentes – les 3J des Galeries Lafayette, les 8 Jours en OR du Printemps, les 6 jours du Bazar pour le BHV, les TBM du Bon Marché… pour ne citer que celles des grands magasins –, il n’y a désormais plus cette attente exacerbée des soldes qui marquait un vrai tournant dans les comportements d’achat des consommateurs.