Les Investissements Socialement Responsables : reflet d’une prise de conscience durable ou simple artifice marketing ?

Les Echos – 27 mai 2016 :

Les évènements historiques et géopolitiques, catalyseurs des ISR… Historiquement, les Investissements Socialement Responsables trouvent leur origine dès le XIIIe siècle aux États-Unis au travers d’un mouvement religieux protestant (les Quakers) qui interdit à ses membres d’investir et de tirer profit dans des opérations liées à l’industrie de l’armement et à l’esclavage.

Historiquement, les Investissements Socialement Responsables trouvent leur origine dès le XIIIe siècle aux États-Unis au travers d’un mouvement religieux protestant (les Quakers) qui interdit à ses membres d’investir et de tirer profit dans des opérations liées à l’industrie de l’armement et à l’esclavage. Plus tard, dans les années 20, d’autres congrégations religieuses, notamment les anabaptistes, refusent toute forme d’investissement dans ce qu’ils appellent les sin stocks (les actions du péché) : alcool, jeux, tabac. L’investissement socialement responsable n’est que très embryonnaire et progresse alors très lentement jusqu’à la fin des années 60.

Le marché du crédit à la consommation entrevoit-il le bout du tunnel ?

Les Echos – 28 juin 2015 :

Patrick LebihanAlors que notre modèle économique est profondément basé sur la consommation des ménages, indicateur clé scruté de près par tous les observateurs économiques et décideurs politiques, le crédit à la consommation en est un déterminant majeur.

Ses encours représentent près de 13% de la consommation des ménages et 7 points de PIB, proportion parmi l’une des plus élevées de la zone euro. Or depuis 2008 ce marché a vécu l’une des pires périodes de son histoire.