Quand la politique dicte l’évolution des prix sur les marchés financiers

À quelques jours seulement du scrutin, la pression monte pour les deux candidats à l’élection présidentielle aux Etats-Unis. La victoire de la démocrate, qui apparaissait comme une évidence à l’issue des trois débats présidentiels aux cours desquels Donald Trump a réalisé de piètres performances, ne l’est plus depuis que le FBI a annoncé la réouverture du dossier des emails accablant potentiellement Hilary Clinton.

Les marchés financiers sont en ébullition et leur évolution semble être dictée par la campagne présidentielle. Les investisseurs craignent une victoire surprise du milliardaire au scrutin du 8 novembre à l’instar du BREXIT. En effet, les analystes financiers ne prédisent pas de grands mouvements sur les marchés dans l’éventualité d’une victoire de la démocrate Hilary Clinton. Ils estiment que les prix de marché intègrent déjà cette information. A l’inverse, une victoire de l’homme d’affaires entrainerait un véritable séisme sur les marchés.