Loi AGEC/Fin de vie des produits: nouvelles contraintes, nouvelles opportunités

L’info Durable – le 09 juin 2021 :

Si vous ne connaissez pas la loi AGEC (anti-gaspillage et économie circulaire), vous avez au moins pu en constater quelques effets au quotidien. Les sacs en plastique où vous pesiez vos tomates n’existent plus et les paillent disparaissent de vos cocktails. Mais la loi AGEC va bien plus loin que ça. De la production au packaging, en passant par les offres promotionnelles, tout (ou presque) est impacté. De nombreux secteurs d’activités n’ont d’autre choix que de s’adapter. En tant qu’entreprise, vous y voyez une contrainte ? Nous y voyons une opportunité !

Formation à distance : comment concilier impératifs pédagogiques et dynamisme ?

L’Etudiant Educ Pro – le 01 Juin 2021 :

Depuis plus d’un an, le contexte sanitaire conduit à la généralisation des formations à distance. Mais chacun l’aura constaté, qu’il soit d’un côté ou de l’autre de l’écran, une simple transposition du support présenté en présentiel ne peut suffire ! Penchons-nous sur les deux pans du rôle de formateur (la conception et l’animation) pour cerner les bonnes pratiques d’une formation réussie malgré la distance.

Le design au service d’un numérique plus durable

Silicon.fr – le 31 mai 2021 :

La transformation numérique doit tenir compte des enjeux de durabilité articulés autour des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. C’est en partant de ce constat que des designers ont cherché à établir des bonnes pratiques.

Donner envie d’ouvrir ses e-mails, ça se travaille !

CBNews – le 31 mai 2021 :

Des taux d’ouverture d’e-mails qui semblent un peu bas ? Un volume d’envoi qui augmente mais un taux d’ouverture qui diminue ? Il n’y a pas de fatalité ! Il est possible de maximiser ses chances de donner envie à une cible d’ouvrir des e-mails en adoptant la bonne méthode au moment de la conception.

Devenir « entreprise à mission » : 3 pièges à éviter

Chef d’Entreprise – le 31 mai 2021 :

166 sociétés à mission sont à ce jour déjà recensées par l’Observatoire des Sociétés à Mission. Interpellés par les multiples crises actuelles, de nombreux dirigeants et comités exécutifs cherchent à repenser la place de leurs entreprises dans le tissu socio-économique. Première étape vers la qualité de société à mission, la rédaction de la raison d’être parait simplissime. Et pourtant, c’est un choix délicat et structurant. Voyons comment trois raccourcis trop vite choisis peuvent perdre votre organisation au lieu de la guider.

Le métier de prévisionniste bousculé par les Data Scientist

Point de vente.fr – le 28 mai 2021 :

Construire une prévision de vente juste n’est pas un art divinatoire mais nécessite de prendre des hypothèses valides, d’appliquer des méthodes appropriées et d’avoir une démarche rigoureuse et collaborative.

D’abord, déterminer les éléments qui influencent la prévision : les facteurs endogènes propres à chaque produit (cycle de vie, saisonnalité, activité promotionnelle…), les facteurs exogènes (environnement concurrentiel, météo …). Ensuite, extrapoler les ventes passées à partir de modélisations plus ou moins sophistiquées. Enfin, affiner la prévision par une approche plus qualitative, basée sur l’expérience des acteurs (connaissance de l’évolution du marché, phénomènes de cannibalisation…).

COVID-19 : Les banques s’appuient sur la RSE pour renouveler l’expérience bancaire en période de crise

Economie Matin – le 28 mai 2021 :

La pandémie COVID-19 a touché tous les secteurs et les banques n’ont certainement pas été épargnées. Leur situation aujourd’hui est cependant très différente de celle à laquelle elles ont été confrontées lors de la crise financière de 2008-09. Les banques étaient largement perçues comme une grande partie du problème. Cette fois-ci, elles sont au cœur de la solution en agissant en tant qu’intermédiaires pour les programmes d’assistance gouvernementale et en proposant également des actions concrètes, et ce dans un objectif de relance économique, mais aussi d’accompagnement de leurs clients.

Raison d’être : gare aux pièges !

Dirigeant.fr – le 25 mai 2021 :

114 sociétés à mission sont à ce jour déjà recensées par l’observatoire des Sociétés à Mission. Profitant de la crise, de nombreux dirigeants repensent ainsi la place de l’entreprise dans la société. De plus en plus de comités exécutifs questionnent le sens, les responsabilités sociales et environnementales de leurs firmes. Première étape vers la qualité de société à mission, la rédaction de la raison d’être paraît simplissime. Retrouvons ici les écueils d’une raison d’être mal formulée !

Le financement participatif, une réponse à la quête de sens des épargnants

Le Revenu – le 9 mai 2021 :

Les Français sont à la recherche de transparence et veulent que leur argent ait un impact positif sur l’environnement et l’économie. Aujourd’hui les consommateurs font des choix de consommation guidés par leurs aspirations. Le produit seul n’est plus suffisant pour déclencher l’acte de consommation, le client cherche à avoir un impact positif grâce à ses choix.

Preuve en est, ces dernières années, la croissance des produits biologiques et le développement des acteurs de la consommation en circuit court.

La SEC dénonce les pratiques trompeuses de la finance durable

L’Agefi Actifs – le 10 mai 2021 :

La finance durable et les fonds ESG (Environnement, Social et Gouvernance) n’ont jamais autant attiré les investisseurs. Afin de répondre à cette demande, la plupart des gérants d’actifs et conseillers financiers proposent à leurs clients des supports d’investissements dits de « finance durable ». Ceux-ci garantissent à leurs investisseurs que leurs fonds sont utilisés en respectant des standards ESG. Mais peut-on vraiment s’y fier ?