0 comments on “La mobilité en entreprise ou comment bien accompagner la révolution 3.0”

La mobilité en entreprise ou comment bien accompagner la révolution 3.0

Par Nicolas Barrois, Senior Manager, VIATYS conseil

Alors que les outils nomades se banalisent dans le grand-public, leur déploiement dans la sphère professionnelle s’avère plus délicat. Revue de détail des bonnes pratiques afin d’optimiser leur appropriation par les collaborateurs concernés.

Bien plus qu’un phénomène de mode, « être connecté » est un mouvement de fond, un changement de société qui impacte notre vie personnelle et professionnelle. Les outils nomades se font leur place en entreprise et la mobilité devient un enjeu stratégique pour ces dernières. Anticiper l’ère du « mobile only » et définir une réelle stratégie d’accompagnement au changement, ce sont les défis auxquels doivent faire face les entreprises pour ne pas manquer leur passage dans l’ère du 3.0. Le déploiement des nouvelles solutions mobiles est un enjeu stratégique unanimement reconnu : 80 % des entreprises placent la mobilité dans le top 10 de leurs priorités et 44 % la font même figurer dans leur top 5 (1).

1 comment on “La relation client face à l’émergence des médias sociaux”

La relation client face à l’émergence des médias sociaux

Par Carole Sasson, directrice de Cocedal Conseil

La relation-client est inévitablement impactée par l’irruption des réseaux sociaux. Le partage d’expérience entre consommateurs et la banalisation de ces nouveaux supports de communication modifient sensiblement le dialogue avec les marques. Une évolution des comportements qui constitue autant d’opportunités, souvent sous-estimées, à condition d’en maîtriser les différents ressorts.

0 comments on “Le social customer relationship management ou les nouveaux enjeux de la relation client”

Le social customer relationship management ou les nouveaux enjeux de la relation client

Par Julien Guibert manager associé, AdWay

La banalisation des réseaux sociaux bouleverse l’approche de la relation client des grandes enseignes. Autant de mutations que les entreprises doivent assumer à travers un cheminement spécifique afin d’être en phase avec le consommateur social.

2 comments on “Comment Bâle III et Solvabilité II vont modifier les règles prudentielles dans la banque et l’assurance”

Comment Bâle III et Solvabilité II vont modifier les règles prudentielles dans la banque et l’assurance

Les grandes lignes de la réforme internationale en cours dans les domaines bancaire et assurantiel s’articulent autour de deux grands dispositifs nommés respectivement Bâle III et Solvabilité II.

Par Philippe Richard, Directeur des Affaires internationales de l’Autorité de contrôle prudentiel

En premier lieu et en ce qui concerne les établissements bancaires, Bâle III est au cœur des réformes en cours avec notamment l’introduction de trois nouveaux ratios. Conçu comme une réponse à la crise qui a débuté en 2007, ce dispositif résulte des travaux du Comité de Bâle impulsés par le G 20. Sur le plan quantitatif, Bâle III va se traduire par un relèvement bienvenu des exigences de solvabilité des banques :

0 comments on “Pour une approche critique des dispositifs bâlois”

Pour une approche critique des dispositifs bâlois

par Adrien Aubert, project manager,  Vertuo Conseil

L’affirmation semble incongrue en cette période de crise et de rejet populaire des acteurs bancaires : « la sphère financière n’a jamais été autant régulée ». Comptabilité, gestion des risques, rémunération, transparence et communication constituent autant de thèmes couverts par des lois spécifiques ou des standards internationaux qui viennent se greffer aux lois régissant déjà le monde du travail. Dans ce cadre, l’action du Comité de Bâle, qui définit les grands principes de maîtrise des risques financiers depuis une quinzaine d’années, doit permettre de renforcer la solvabilité des établissements bancaires et promouvoir un financement sain et pérenne de l’économie. Comment est-il encore possible que de grands déséquilibres financiers parviennent à déstabiliser même les pays les plus puissants de la planète ? Tour d’horizon d’une réglementation imparfaite.

0 comments on “Les clefs du design d’un modèle opérationnel réussi”

Les clefs du design d’un modèle opérationnel réussi

Le passage d’une économie de « marchés de masse » à une logique de « niches » suppose d’inventer de nouveaux modèles opérationnels, à la fois globaux et singuliers. Les trois piliers de la performance sont alors la promesse client, l’alignement opérationnel, et l’agilité.

Par Denis Dauchy, Professeur en stratégie d’entreprise à l’EDHEC

0 comments on “Les cinq clés d’un programme de transformation réussi”

Les cinq clés d’un programme de transformation réussi

Depuis cinq ans, les entreprises présentes dans les secteurs de la banque, de la finance, de l’assurance, de l’industrie pharmaceutique, des transports ou des services publics, multiplient les programmes de transformation afin d’harmoniser le traitement de leurs processus au niveau mondial. Une harmonisation destinée à favoriser l’innovation, en augmentant leur efficacité opérationnelle et la maîtrise des risques auxquels elles sont confrontées.

Par Sébastien Bonnet directeur associé de Tallis Consulting

0 comments on “Comment définir un « Global Operating Model » performant”

Comment définir un « Global Operating Model » performant

La mondialisation, la concurrence, la libéralisation et la dématérialisation de l’économie ont bouleversé les habitudes de consommation et les repères traditionnels. Le défi post-mondialisation auquel nos entreprises sont confrontées est de taille, et leur réponse souvent déterminante pour leur survie.

Par Philippe Fekik directeur associé de Tallis Consulting

0 comments on “RSE : un potentiel de développement significatif pour communiquer vers l’extérieur”

RSE : un potentiel de développement significatif pour communiquer vers l’extérieur

Les cadres ont une perception nuancée de l’intérêt de leur entreprise à utiliser les medias sociaux pour communiquer vers l’extérieur. Une réticence à relativiser étant donné l’effet générationnel et l’apparition récente de ces outils au potentiel de développement encore très significatif.

Par Yves-Marie Cann, directeur du département Opinion et stratégies d’entreprise de l’IFOP

0 comments on “RSE : des attitudes conformes à la diversité des situations dans l’entreprise”

RSE : des attitudes conformes à la diversité des situations dans l’entreprise

A l’image de la plupart des grands groupes français, les réseaux sociaux d’entreprise occupent une place centrale dans la stratégie 2.0 de GDF Suez. Une stratégie qui passe par une méthodologie rigoureuse, à la hauteur de son impact sur les modes de collaboration au sein des diverses communautés de l’entreprise.

Par Cédric Thorel, Responsable du centre d’expertise e-communication GDF Suez