Risque de retournement du marché financier : les leçons du « tapering »

Le Courrier Financier – le 27 octobre 2021

Asset Management – Depuis la conférence annuelle de Jackson Hole qui s’est tenue le 27 août, les discours des banquiers centraux sont ostensiblement rassurants sur le timing et le rythme qui sera donné au resserrement de la politique monétaire. Les craintes exprimées sur les risques de ce phénomène communément appelé le « tapering » masquent en réalité un choc qui peut s’avérer bien plus important encore pour les marchés financiers et l’économie réelle. L’éclairage de Quentin Lajaunie, Chercheur au Square Research Center.

Intelligence Artificielle : comment anticiper les nouvelles réglementations européennes

Maddyness – le 26 octobre 2021

L’Union européenne s’est saisie de la question de l’explicabilité des algorithmes. Le Dr Sara Meftah alerte les entreprises sur la nécessité d’anticiper les changements de réglementation à venir.

Platform-as-a-Bank vs. Bank-as-a-Platform : ce que les plateformes nous enseignent en matière d’analyse stratégique

Mind Fintech.fr – le 19 octobre 2021

Fin juin 2021, Facebook a annoncé le lancement imminent d’un portefeuille numérique baptisé “Novi” permettant de stocker “Diem”, la cryptomonnaie de Facebook anciennement nommée Libra. Fin août, Mark Zuckerberg a déclaré la mise sur le marché d’une offre de crédit à destination de petites et moyennes entreprises indiennes. Ces nouvelles annonces ont relancé les débats concernant la croissance des GAFAs dans le secteur financier et ont par la même occasion ravivé les inquiétudes des banques dites “traditionnelles” – les “incumbents“-, pour les distinguer des banques en ligne, arrivées sur le marché plus tardivement et dont l’offre est complètement dématérialisée. Les GAFAs sont considérées comme une menace grandissante pour les acteurs bancaires traditionnels. Et pour cause : ces entreprises disposent d’importantes bases de clients et d’atouts considérables en matière de collecte, d’analyse et d’exploitation des données et bénéficient d’effets de réseau. La combinaison de ces forces fait craindre une domination du marché dans une logique de winner-takes-all et de verrouillage du secteur.