Le contrat à impact social : quand l’engagement sociétal prime sur la rentabilité ?

Economie Matin – le 12 mars 2021 :

Depuis quelques années en France, l’importance des problématiques durables et environnementales a poussé le développement de la logique responsable au coeur de nombreuses stratégies d’investissement. La création du label ISR (Investissement Socialement Responsable) en 2016 ainsi que la multiplication des supports d’investissements labellisés, illustrent bien le souhait des investisseurs de faire des placements responsables et durables. Dans ce contexte et à l’initiative du gouvernement, le Contrat à Impact Responsable, un mécanisme financier innovant, a émergé dans le paysage économique et social français.

Il ne s’agit plus seulement d’investir dans des actifs limitant leur impact négatif sur l’environnement et la société, mais de soutenir directement des structures engagées pour l’intérêt général. Si peu d’acteurs bancaires se sont à ce jour mobilisés autour du sujet, l’engagement gouvernemental actuel et l’appel à projets qui vient de s’achever devraient probablement provoquer un regain d’intérêt.

Le monde d’après : comment les marques peuvent-elles se redéfinir

LSA.fr – le 17 mars 2021

Hausse de la défiance envers les marques, recherche de sens, remise en cause des modèles classiques, … La période du Covid-19 est en train de modifier les attentes des consommateurs envers les marques. Ils attendent des marques un engagement utile et sincère.
Comment les marques peuvent-elles exister au-delà de leur offre ? Quel est l’impact de ce changement de conscience pour les professionnels du marketing, de la communication et des médias ? Que cela signifie-t-il pour les contenus de marques pour l’après Covid-19 ?

CAS CLIENT SQUARE : Définition et mise en service d’assurance comportementale. (UBI : Usage Based Insurance)

Pour le compte de la division assurance de l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde, Square a accompagné la création et la mise en service de deux produits d’assurance télématique comportementale dans une dizaine de pays européens.

Énergies renouvelables et déséquilibre du réseau : comment réduire les coûts grâce à la data ?

Environnement Magazine.fr – le 01 mars 2021 :

L’enjeu pour les entreprises qui vendent de l’électricité de source renouvelable est de minimiser les coûts et de réduire les erreurs de prédictions sur le marché Day-ahead. Franck Tiokeng, consultant pour le cabinet de conseil Square, évoque ainsi la data comme principal levier de réduction des coûts.

L’émergence des sources d’énergies alternatives comme les énergies renouvelables est à l’origine de nouveaux défis pour la production d’électricité. Pour faire face au caractère volatile de celles-ci et mieux appréhender les risques qui y sont liés, la data peut se révéler être un outil indispensable aux acteurs du secteur énergétique.

Request To Pay, nouvelle rentabilité pour les banques européennes ?

Point Banque – le 01 mars 2021

Une nouvelle ère sociale émerge peu à peu où la tendance du sans contact, devient progressivement une norme comportementale. La crise sanitaire nous a poussé à revoir nos modes de consommation, tout en respectant scrupuleusement nos distanciations sociales. D’ailleurs, les entreprises l’ont bien compris, puisqu’elles débordent d’imagination afin d’apporter des solutions technologiques toujours plus efficaces. L’entreprise MZ technologie, par exemple, propose un service aux entreprises afin de projeter les commandes à l’aide d’un hologramme actif. Le paiement n’est pas en reste non plus, puisque le paiement sans contact, qui jusqu’alors avait du mal à se frayer une place, est devenu une solution incontournable à la problématique sanitaire.

L’ultra réalisme dans la Tech, une inquiétante révolution ?

Journal du Net – le 21 février 2021 :

Récemment, le Disney Research Lab a présenté un robot donnant l’illusion de vie. Grâce à un système ultra réaliste de micro mouvements mimant le comportement humain, Disney souhaite rendre plus naturelles les interactions humain-robot.

En répliquant l’impact de la respiration, le clignement des yeux ou encore les mouvements de tête réagissant au comportement d’autrui, un nouveau pas dans la robotique a été franchi. Avec pour objectif premier d’intégrer des robots ultra-réalistes dans ses parcs à thème, Disney s’attaque directement à l’un des problèmes de la robotique: la vallée dérangeante.

Nouveaux risques systémiques, crise capacitaire, crise de confiance : crise sur le marché de l’assurance ?

RiskAssur – le 24 février 2021 :

Principal investisseur institutionnel de l’UE avec plus 10 300 Mds € investis dans l’économie en 2018, le marché de l’assurance fait face à des difficultés laissant présager des changements profonds dans le secteur. Entre crise de confiance dans la relation assureur-assuré, hausses tarifaires, émergence de nouveaux risques systémiques, et frilosité accrue sur certains risques, le marché de l’assurance fait-il face à une nouvelle crise ?

Les communautés clients, un levier intelligent pour selfcariser l’assurance.

Journal du net – le 17 février 2021 :

A l’air du digital et en période de crise sanitaire inédite, de nombreux assureurs sont désormais capables d’offrir des expériences novatrices adaptées à de nouvelles exigences clients, à savoir plus d’instantanéité, de réactivité et de personnalisation.

Les communautés clients ont alors un rôle à jouer dans la conception d’une expérience dématérialisée en assurance réussie, et ce particulièrement en période de crise sanitaire où l’absence de contact humain est renforcée par la distanciation sociale. Les compagnies d’assurance ont donc tout intérêt à s’appuyer sur ces communautés pour humaniser leurs parcours et apporter de l’innovation au sein de ces derniers.

Modernisation du système monétaire européen ECMS : quels sont les enjeux ?

Le Courrier Financier – le 15 février 2021 :

Avec le projet Eurosystem Collateral Management System (ECMS), l’Union européenne (UE) renforce son unification monétaire et bancaire. Quels sont les enjeux du déploiement de la nouvelle plateforme ? Les explications de Laurent Lanzini et Martin Pirez, respectivement Senior Manager et consultant Senior chez Square.

Le projet Eurosystem Collateral Management System (ECMS) concerne 19 banques centrales nationales et environ 1 800 contreparties. Dans ce contexte d’harmonisation européenne, les établissements bancaires doivent faire évoluer leurs systèmes d’information pour être en phase avec ce déploiement paneuropéen.

Ce qui freine l’innovation en France.

Les Echos – le 10 février 2021 :

Ce n’est pas le sacro-saint principe de précaution qui bloque l’innovation en France, écrit Julien Borderie, «partner» chez Square. Ce sont plutôt nos modèles organisationnels et managériaux qui découragent la prise de risque.

À ne pas vouloir prendre de risques et à suivre de trop près le principe de précaution, les entreprises françaises n’innoveraient plus et seraient dépassées par leurs concurrentes internationales, la preuve : aucun laboratoire français n’a trouvé de vaccin à la Covid-19 !