0 comments on “La Ligue de football professionnelle met Canal plus en position de hors jeu”

La Ligue de football professionnelle met Canal plus en position de hors jeu

La Ligue de football professionnelle (LFP) a créé un séisme dans le monde du football en écartant Canal plus diffuseur historique des matchs de Ligue 1 de football au profit de Mediapro une société espagnole détenue par un fond d’investissement chinois. Au total la LFP va engranger 1,153 milliard d’euros par saison, soit une augmentation de 60% du montant des droits télévisuels. Cette inflation des droits TV est la conséquence d’une meilleure attractivité de la Ligue 1 avec l’arrivée de joueurs ayant le statut de star mondiale tel que Neymar arrivé au Paris Saint Germain l’été dernier.

Une baisse significative du nombre d’abonnés

La situation de Canal plus et ses 5 millions d’abonnés se dégrade depuis plusieurs années car le groupe doit faire face à une forte concurrence, comme celle du géant Netflix. Les recettes publicitaires de Canal plus ont chuté passant de 159 millions d’euros à 16 millions d’euros depuis la suppression de la diffusion des principales émissions diffusées en clair et considérées comme la vitrine de la chaîne. La perte de plus d’un million d’abonnés en 5 ans a conduit le groupe à engager une stratégie de baisse des prix de l’abonnement de 40 euros à 20 euros par mois. Canal plus va également proposer une offre adressée aux jeunes de moins de 26 ans à 10 euros par mois pour attirer de nouveaux abonnés jusque-là attirés par l’offre de Netflix.

0 comments on “Perspectives du marché de la gestion de la relation client”

Perspectives du marché de la gestion de la relation client

Dans un environnement mondialisé, beaucoup des marchés sont ou arrivent en phase de maturité. Celui des banques en ligne en est un parfait exemple : en pleine expansion depuis le début des années 2000, voilà que les établissements financiers ont pleinement intégré le digital dans leur stratégie de développement, devenant largement connu des populations. La conquête de nouveaux clients ne peut donc plus se baser sur l’augmentation de la demande. Des entreprises se sont alors spécialisées sur le marché de la relation client, pressentant qu’un marché était en train de naître. Quelles sont leurs perspectives ?

0 comments on “Amazon fait trembler la grande distribution”

Amazon fait trembler la grande distribution

Fort d’un chiffre d’affaires en hausse de 20% en 2016, Amazon continue son expansion géographique et renforce ses positions dans nombreux pays et notamment en Europe. Depuis le concept de librairie en ligne des années 90 l’offre de services a été fortement étendue à coup d’investissements colossaux pour l’acquisition et le développement de nouveaux produits et services qui lui confèrent une offre complémentaire et un avantage concurrentiel certain au moment de s’immiscer dans la distribution alimentaire. Amazon a contribué à la popularisation du commerce électronique, va-t-il désormais révolutionner le marché de la grande distribution ?

0 comments on “La personnalisation : le nouvel eldorado de l’expérience client ?”

La personnalisation : le nouvel eldorado de l’expérience client ?

La croissance forte du début du 20e siècle a permis l’avènement d’un marché de masse induisant une certaine standardisation des produits. En parallèle, la fonction marketing a évolué en attribuant la conception du produit principalement au « top » : des équipes dédiées d’experts, de designers et de marketers laissaient libre court à leurs idées sur les besoins, goûts et envies des consommateurs, moyennant quelques études clients, car la demande pouvait suivre.

Mais le marché actuel semble s’orienter vers un nouveau modèle où la place du client consommateur est totalement redéfinie.

0 comments on “Les influenceurs sont morts, vive les influenceurs !”

Les influenceurs sont morts, vive les influenceurs !

E-marketing – 22 mars 2018 :

Grâce à l’avènement des réseaux sociaux, le marketing d’influence est devenu ces dernières années un levier important de communication dans la stratégie digitale des entreprises. Mais tous les influenceurs ne se valent, et surtout tous ne correspondent pas forcément à votre cible. État des lieux.

Les influenceurs, ces nouveaux leaders d’opinions, influencent le comportement d’achat principalement des jeunes consommateurs appartenant à la catégorie des millennials (15-35 ans), en postant du contenu notamment sur les réseaux sociaux ou les blogs. Selon le magazine Challenges, le budget alloué aux influenceurs aux États-Unis serait de 1 milliard de dollars et l’importance de cette somme suffit pour comprendre l’ampleur du sujet. Être influenceur est aujourd’hui un métier à part entière, il en existe pour tout type de secteur et les entreprises sont friandes de ces nouvelles stars nées.

0 comments on “Vers la fin programmée des paris sportifs online en France ?”

Vers la fin programmée des paris sportifs online en France ?

Le Journal du Net – 9 février 2018 :

Depuis 2010 et l’ouverture du marché des paris sportifs en ligne, la taxation française élevée a rendu difficile la perspective de profit, tant pour les joueurs que les opérateurs. Le marché est pourtant en croissance ces dernières années, ce qui maintient la volonté des opérateurs de rester implantés.

Les mises sont en augmentation continue depuis 2010. Grâce aux JO de Rio et à l’Euro de Football, les mises jouées dans le cadre d’opérateurs agréés en 2016 ont augmenté de 45% en un an pour atteindre 2 081 M€, tandis que le revenu brut des opérateurs (différence entre les mises et les gains des joueurs) a augmenté de 29 % sur la même période pour atteindre 349 M€. Le nombre de joueurs, et la mise annuelle moyenne par joueur n’ont cessé d’augmenter. Le graphique fourni par l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) ci-dessous illustre cette progression.

0 comments on “Le marché des chatbots – En route vers l’avènement des robots conversationnels”

Le marché des chatbots – En route vers l’avènement des robots conversationnels

Le Journal du Net – 19 janvier 2018 :

L’essor des chatbots est impressionnant : 80% des entreprises projettent d’investir ou d’en installer un sur leur site ou page Facebook d’ici 2020*. Le compte à rebours a déjà commencé.

Mais avant tout, qu’est-ce qu’un chatbot ? Il s’agit d’un programme automatisé qui est capable de discuter avec ses utilisateurs et de leur proposer des services adaptés à leurs demandes. Derrière ce terme anglais de chatbot se cache un assistant personnalisé qui apprend des interactions avec ses utilisateurs.

On ne s’en souvient peut être plus mais les ancêtres des chatbots ne sont autres qu’Eliza (programme informatique qui simule un psychothérapeute) et Clippy (rappelez-vous du petit trombone de la suite Microsoft Office) ! Aujourd’hui, les chatbots font partie d’une transition digitale globale de l’expérience client : 5% des compagnies dans le monde utilisent déjà les chatbots dans leur stratégie marketing en 2016 et 80% projettent de le faire dans les années à venir. Les chatbots reviennent en force et leur nombre devrait être multiplié par 15 d’ici 2023. Les entreprises ont donc vite intégré cet outil dans leur stratégie marketing et doivent repenser leur expérience client.

0 comments on “Football : réagir avant que la bulle n’éclate”

Football : réagir avant que la bulle n’éclate

Les Echos – 23 novembre 2017 :

Explosion des droits TV, transferts démesurés, contrats de sponsoring hors norme… Le marché du foot présente les symptômes d’une bulle.

Les chiffres ont fait réagir la planète football et surtout l’opinion publique. Neymar Jr, Kylian Mbappé et Ousmane Dembele auront couté à eux trois plus de 500 millions d’euros (hors bonus) au PSG (pour les deux premiers) et au FC Barcelone (pour le dernier).

Depuis 2012, le montant des achats de joueurs des cinq championnats européens majeurs (Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, France) n’a cessé d’augmenter En 2012, la somme totale dépensée était de 1,2 milliard d’euros pour atteindre 2,5 milliards d’euros en 2017. Cette inflation s’explique par l’arrivée de richissimes actionnaires, la hausse des contrats de sponsoring, mais surtout par l’explosion des droits TV.

0 comments on “Auchan et Alibaba : un rapprochement à la fois surprenant et prévisible”

Auchan et Alibaba : un rapprochement à la fois surprenant et prévisible

Les Echos – 24 novembre 2017 :

L’alliance entre le français Auchan et le chinois Alibaba étonne sans forcément être une surprise

C’est un rapprochement entre deux champions. Alibaba, le géant chinois du e-commerce a annoncé, ce lundi matin, un investissement de 2,9 milliards de dollars (environ 2,5 milliards d’euros) pour détenir 36,16 % du capital de Sun Art, la coentreprise créée en 2000 par Auchan et son partenaire taïwanais Ruentex pour attaquer le marché chinois.

La famille Auchan est présente à l’international depuis presque 30 ans, dans plus de 17 pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique. L’international pèse pour plus de 50 % de son chiffre d’affaires et place le groupe à la 11e place des distributeurs alimentaires mondiaux.

0 comments on “Tour de France : un spectacle économique”

Tour de France : un spectacle économique

Le Journal du Net – 6 juillet 2017 :

La grande boucle rapporte gros sportivement et financièrement aux coureurs. Mais les principaux gagnants sont surement les marques et les villes d’étapes qui touchent une manne financière considérable.

Assurément, le but de chaque équipe cycliste est de pouvoir participer à cette course. Il en est de même pour les marques sponsorisant l’épreuve ou une équipe car le tour de France est une vitrine qui a un impact marketing considérable pour la visibilité de la marque. Malgré cet attrait continu, le spectacle n’est-il pas de moins en moins présent sur les routes ?