0 comments on “Paris en ligne : Les joueurs sont-ils réellement protégés par l’ARJEL ?”

Paris en ligne : Les joueurs sont-ils réellement protégés par l’ARJEL ?

Les Echos – 19 décembre 2016 :

Au premier semestre 2016, en France, les paris sportifs en ligne ont généré 1,1 milliard d’euros de mise. Un montant record depuis la mise en place le 8 juin 2010, de l’Autorité de régulation des Jeux en ligne dont un des objectifs est de protéger les populations vulnérables et lutter contre l’addiction.

L’évolution du marché des jeux en ligne

L’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) est une institution administrative indépendante créée en 2010 par la loi relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation des jeux d’argent en ligne. Plus précisément, l’ARJEL répond à trois missions majeures : délivrer les licences aux opérateurs souhaitant proposer leurs services sur le marché français, lutter contre les conduites néfastes comme l’addiction des joueurs, les sites illégaux, la fraude ou le blanchiment, et enfin de s’assurer de la conformité des opérations de jeux. Cette ouverture à la concurrence concerne les paris hippiques, les paris sportifs et le poker.
Ainsi, une personne vivant sur le sol français, qui souhaite réaliser des paris en ligne, ne peut jouer que sur des opérateurs ayant reçu une licence de l’ARJEL. On compte aujourd’hui seize sites internet autorisés à proposer un service de jeu en ligne en France, dont douze dédiés uniquement aux paris sportifs et les quatre autres aux jeux de cercle.