Modernisation du système monétaire européen ECMS : quels sont les enjeux ?

Le Courrier Financier – le 15 février 2021 :

Avec le projet Eurosystem Collateral Management System (ECMS), l’Union européenne (UE) renforce son unification monétaire et bancaire. Quels sont les enjeux du déploiement de la nouvelle plateforme ? Les explications de Laurent Lanzini et Martin Pirez, respectivement Senior Manager et consultant Senior chez Square.

Le projet Eurosystem Collateral Management System (ECMS) concerne 19 banques centrales nationales et environ 1 800 contreparties. Dans ce contexte d’harmonisation européenne, les établissements bancaires doivent faire évoluer leurs systèmes d’information pour être en phase avec ce déploiement paneuropéen.

Prêts garantis par l’Etat : une opportunité pour rehausser l’image des banques.

Le Courrier Financier – le 06 avril 2020 :

Dans le contexte exceptionnel de la crise sanitaire liée au coronavirus, le confinement a mis l’économie française presque à l’arrêt. Pour soutenir les entreprises, le Gouvernement a lancé fin mars 2020 les Prêts Garantis par l’Etat (PGE). Ce dispositif peut-il redorer le blason des banques ? Quels défis le secteur va-t-il devoir relever pour le mettre en place ?

Face à la crise économique générée par l’épidémie de coronavirus, l’Etat Français a annoncé une série de mesures exceptionnelles, destinées à sauvegarder les entreprises et leurs salariés : reports d’échéances sociales et fiscales, reports de factures d’eau, d’électricité, de gaz, non application des pénalités de retard sur les marchés publics, ouverture massive des dispositifs de chômage partiel, reports d’échéances bancaires… La plus innovante — peut-être la plus impactante en termes d’image — est la création d’une garantie d’Etat, destinée à soutenir le financement bancaire.

 

Open Banking : la sécurité, le casse-tête des banques ?

Le Courrier Financier – le 03 septembre 2019 :

La deuxième directive européenne des services de paiement (DSP2) aurait dû s’appliquer à partir de septembre 2019. En France, les banques et les sites d’e-commerce européennes ont obtenu un nouveau délai jusqu’en 2022. Quels sont les casse-tête techniques auxquels le secteur doit faire face ? Quelle place les Fintechs vont-elles occuper dans ce nouveau marché ? Stéphane Pailler, Senior Consultant du Groupe Square, partage son analyse.

La principale force des banques traditionnelles réside dans la confiance qu’elles ont obtenue de leurs clients. Cette confiance s’établit notamment par la notion de proximité, avec un conseiller qui les accompagne dans leurs choix financiers à chaque étape de leur vie. En d’autres mots, un sentiment de sécurité. Avec l’Open Banking, les conseillers deviennent virtuels, les concurrents se multiplient et les données des banques sont accessibles de tous.