Financement participatif : un agrément européen pour stimuler son expansion.

Le Courrier Financier – le 11 janvier 2021 :

Le financement participatif (crowdfunding) se développe au sein de l’Union européenne (UE). De quels nouveaux leviers législatifs l’UE dispose-t-elle pour créer une Union des Marchés des Capitaux ? Quelles perspectives de développement pour le secteur en 2021 ? Le point avec Romain Parinaud, consultant senior chez Square.

Le 7 octobre 2020, le parlement européen adoptait une proposition de règlement unique relatif aux prestataires de services de financement participatif pour les entreprises, s’inscrivant dans leur objectif prioritaire : créer une Union des Marchés des Capitaux. Cette nouvelle réglementation vise à soutenir l’émergence de nouvelles sources de financement à destination d’entreprises de taille plus modeste — qui souvent ne bénéficient que du levier bancaire, difficile à actionner.

Épargne : gagnez plus en aidant les entreprises grâce au crowdfunding ?

Le Revenu – le 18 octobre 2020 :

Le crowdfunding, ou financement participatif, est une source de financement alternative intéressante pour les entreprises et un nouveau placement potentiellement attrayant pour les épargnants. S’il ne manque pas d’atouts, ce nouveau modèle a aussi ses limites. L’analyse de Matthieu Neige, consultant chez Square.
L’avènement des réseaux sociaux et la possibilité d’échanger avec autrui sur internet a eu de multiples fruits et applications inédites : le secteur de la finance n’a pas échappé à la règle avec la création des plateformes de financement participatif.

Si le don a été le fer de lance du financement participatif à ses débuts, l’activité de prêt s’est imposée au fil du temps et est devenue la vitrine du financement participatif en France.

Car si une activité connaît un succès, pourquoi ne pas la transformer en une source de création de valeur ?