Ne pas dire « confinement », une tactique qui peut payer.

Les Echos – le 18 mars 2020

Le président de la république a pris la parole une seconde fois ce lundi 16 mars 2020 pour faire un point sur la situation liée à la crise du COVID19 et informer entre autres la population française de règles encore plus restrictives quant à ses déplacements.

Toutefois au grand étonnement de la population il n’a pas prononcé le mot tant attendu par tous les français : confinement.