La fin de la neutralité du Net est probablement inévitable.

ITRmanager – le 13 mai 2020 :

La neutralité du Net représente un enjeu phare de ces dernières années, mais aussi des années à venir. Elle est la source de débats grandissants et d’une réflexion constante de la part des gouvernements. Plusieurs États adaptent leur législation en conséquence, et les répercussions touchent directement la population et les acteurs économiques. Par Sébastien Riquelme, Consultant Senior au sein du cabinet Square.

Neutralité du Net : définition et situation à l’étranger

La neutralité du Net est relative à la liberté d’accès à Internet et à l’ensemble de ses ressources. Elle permet à ses utilisateurs de naviguer sans restriction. Sa base consiste en un principe inflexible de non-discrimination des flux de données entrants. Dans les faits, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) jouent un rôle central à cet égard. Ils sont les garants qui empêchent un blocage ou une dégradation du flux d’informations. Alors que les arguments pour et contre ce principe s’entrechoquent, certains États ont déjà agi et pris position.

Quel avenir pour les programmes TV face à l’avènement des acteurs de la VOD ?

Journal du Net – le 09 mars 2020 :

Transformation de l’usage audiovisuel

La première émission de télévision fut diffusée en France au début des années 30, suivi de l’essor de l’équipement en télévision par les ménages français dans les années 70. A la fin des années 70, 9 foyers sur 10 en sont équipés. Par la suite, le marché de l’audiovisuel s’est rapidement transformé au rythme des évolutions technologiques avec l’arrivée de la couleur puis des box internet à la fin des années 2000. Depuis, le nombre de chaînes est en constante augmentation pour pouvoir répondre aux attentes des spectateurs.

Pour garder leur audience, les acteurs de l’audiovisuel ont donc très vite investi dans la diversification de leurs programmes et proposé des alternatives. On a ainsi pu observer l’émergence de programmes spécialisés dans le sport, le cinéma, la musique ou encore les voyages.

Les principaux fournisseurs d’accès à internet ont, quant à eux, très rapidement adapté leurs offres fixes avec des bouquets TV ou encore l’option replay. Selon Médiamétrie, l’usage du replay est d’ailleurs en forte croissance (+26% depuis 2017). Une hausse nettement favorisée par les investissements de l’Etat et des opérateurs pour améliorer la réception TV par ADSL puis fibre.