0 comments on “Lean management, entreprise libérée : même combat ?”

Lean management, entreprise libérée : même combat ?

Cadre et Dirigeant Magazine – 3 décembre 2018 :

Les concepts de Lean management et d’entreprise libérée reposent sur une philosophie commune associant responsabilisation des collaborateurs et humilité du management. Comprendre ce socle conceptuel partagé devrait permettre de ne pas reproduire les erreurs du passé, en faisant subir à l’entreprise libérée le même sort que celui réservé au Lean. Décryptage par une experte.

Le Lean management, développé par Toyota, a connu son heure de gloire dans les années 1990 grâce à une étude (1) publiée par le MIT(2). Aujourd’hui, le concept est tombé en désuétude. Il est plombé par des résultats souvent inférieurs aux attentes et une image de cost cutting. Seule planche de salut pour le Lean management, des approches modernisées telles que le Lean Start-up ou le Lean Design reprennent ses grands principes et les mixent avec d’autres méthodes pour les remettre au goût du jour.

Depuis cinq ans, les chefs d’entreprise et les consultants en management se tournent plutôt vers le concept d’entreprise libérée. En favorisant autonomie, épanouissement et flexibilité, il répondrait mieux aux attentes des Millenials (3). Pourtant, les concepts fondamentaux du Lean management et ceux de l’entreprise libérée ne sont pas si éloignés que ça. Ils présentent même de nombreuses similitudes. Passons donc au-delà des effets de mode et regardons ce qui rapproche ces deux méthodes de management.

0 comments on “Scaled Agile Framework – Safe for Lean Enterprises”

Scaled Agile Framework – Safe for Lean Enterprises

Agility was born as a result of the publication of the Agile Manifesto in 2001 and has helped out to put in place a more pragmatic approach at the project management level. The main advantage in the eyes of the customers is the responsiveness in providing fast, progressive versions of solutions thanks to developments made in an iterative mode.

Looking back to many projects, it appeared that there were also limits to Agile: sometimes the focus was too much centered on the developments, as it did not sufficiently meet the management needs of projects or programs requiring managing a large number of (sub-)teams. Similarly, it did not deal with the budgetary aspects of organizations having put Agile in place. For example, the Scrum method does not provide information relating to the financial management of the projects and for which decisions or allocations must be taken quickly to align to the pace of the developments – whereas the budgetary exercises at the level of companies are often at an annual rate.

SAFe Agile is a framework which can be seen as a response to these needs. It sheds a light on how to manage these different points. It is able to provide familiar features to the concepts of agility and also move up a gear to a level that the organization could be managed and qualified in a ‘full’ Agile mode.

1 comment on “Le désaveu actuel des organisations envers le Lean Six Sigma est-il justifié ?”

Le désaveu actuel des organisations envers le Lean Six Sigma est-il justifié ?

Aujourd’hui, le constat est fait que près de 70% des firmes françaises ayant utilisé la méthode Lean Six Sigma considèrent que les résultats escomptés n’avaient pas été atteints, remettant ainsi en cause l’efficience de la méthode. De plus, plusieurs études comme celles de l’ATECID ont révélé que près de 40% environ des initiatives Six Sigma dans les entreprises n’atteignaient pas les résultats attendus. Pourquoi autant d’implémentations LSS (Lean Six Sigma) échouent-elles? Pourquoi autant de scepticisme de la part des organisations envers ce qui a été l’une des méthodologies les plus vulgarisées et les plus utilisées ces dernières décennies ? Quels sont ainsi les principales causes d’échec des implémentations LSS de nos jours, et qui par conséquent attisent le scepticisme actuel des organisations envers cette méthodologie ?

0 comments on “L’approche Lean diagnostic”

L’approche Lean diagnostic

Xerfi Canal TV a reçu Philippe Fekik, directeur associé chez Tallis Consulting, membre du groupe Square, pour parler d’une approche originale pour l’audit s’inspirant du Lean. A savoir les outils qui visent à optimiser les processus avec comme souci principal la satisfaction du client final.

Une interview menée par Thibault Lieurade.