Risque de retournement du marché financier : les leçons du « tapering »

Le Courrier Financier – le 27 octobre 2021

Asset Management – Depuis la conférence annuelle de Jackson Hole qui s’est tenue le 27 août, les discours des banquiers centraux sont ostensiblement rassurants sur le timing et le rythme qui sera donné au resserrement de la politique monétaire. Les craintes exprimées sur les risques de ce phénomène communément appelé le « tapering » masquent en réalité un choc qui peut s’avérer bien plus important encore pour les marchés financiers et l’économie réelle. L’éclairage de Quentin Lajaunie, Chercheur au Square Research Center.

Marché de la bière artisanale : ces brasseries qui défient les industriels

Journal du net – le 08 mars 2021 :

Stout, IPA, Pale ale, Lager… ces termes parlent aujourd’hui même aux plus profanes d’entre nous. La raison ? Le développement exponentiel des brasseries, dans le monde et particulièrement en France, et avec lui la démocratisation de la bière artisanale. Avec une offre toujours plus étendue, les consommateurs deviennent curieux et le secteur  » craft  » (secteur de la bière artisanale) n’échappe pas à leur volonté de consommer de manière plus responsable.

Si ce secteur concentré devient aussi concurrentiel, comment les micro-brasseries réussissent-elles à se développer face à des groupes industriels ?

Nouveaux risques systémiques, crise capacitaire, crise de confiance : crise sur le marché de l’assurance ?

RiskAssur – le 24 février 2021 :

Principal investisseur institutionnel de l’UE avec plus 10 300 Mds € investis dans l’économie en 2018, le marché de l’assurance fait face à des difficultés laissant présager des changements profonds dans le secteur. Entre crise de confiance dans la relation assureur-assuré, hausses tarifaires, émergence de nouveaux risques systémiques, et frilosité accrue sur certains risques, le marché de l’assurance fait-il face à une nouvelle crise ?

PEPP : naissance du produit d’épargne-retraite européen.

Economie Matin – le 07 avril 2020 :

Le PEPP[1] est le premier produit européen d’épargne-retraite. Il a pour ambition de simplifier la constitution d’une épargne pour la retraite, notamment pour les travailleurs mobiles au sein de l’union. Ce produit, pas encore entré en vigueur, a-t-il des chances de s’imposer dans le marché de l’épargne-retraite individuelle ?

Le PEPP est un produit d’épargne-retraite individuelle…

Ce produit a pour cible les populations mobiles dans l’union voulant se constituer une épargne supplémentaire, en plus des régimes de retraite nationaux. Quel est son objectif ? «(…) détourner une plus grande partie de l’épargne des ménages des instruments traditionnels, tels que les comptes d’épargne, au profit des marchés de capitaux. » Ainsi, la commission européenne affiche la volonté d’abattre les freins à l’économie européenne, en réorientant l’épargne des ménages vers des produits d’investissements à long terme.