La fin de la neutralité du Net est probablement inévitable.

ITRmanager – le 13 mai 2020 :

La neutralité du Net représente un enjeu phare de ces dernières années, mais aussi des années à venir. Elle est la source de débats grandissants et d’une réflexion constante de la part des gouvernements. Plusieurs États adaptent leur législation en conséquence, et les répercussions touchent directement la population et les acteurs économiques. Par Sébastien Riquelme, Consultant Senior au sein du cabinet Square.

Neutralité du Net : définition et situation à l’étranger

La neutralité du Net est relative à la liberté d’accès à Internet et à l’ensemble de ses ressources. Elle permet à ses utilisateurs de naviguer sans restriction. Sa base consiste en un principe inflexible de non-discrimination des flux de données entrants. Dans les faits, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) jouent un rôle central à cet égard. Ils sont les garants qui empêchent un blocage ou une dégradation du flux d’informations. Alors que les arguments pour et contre ce principe s’entrechoquent, certains États ont déjà agi et pris position.

La neutralité du Net ou le péril américain

Les Echos – 27 décembre 2017 :

Les Etats-Unis ont mis fin à la neutralité du web le 14 décembre dernier, quelles sont les conséquences d’une telle décision ? Et quelles seraient-elles si cela arrivait en Europe ?

À moins d’être un spécialiste du droit américain ou de passer beaucoup de temps sur internet, cette nouvelle n’a pas dû perturber outre mesure vos courses de Noël.

Pour cause, les principaux médias français en ont peu parlé. Et pourtant cela pourrait avoir des conséquences majeures outre-Atlantique et nous rappelle le risque d’une législation similaire sur notre continent.