Le défi chinois au marché européen

Les Echos – 23 janvier 2017 :

Quinze ans après son adhésion à l’OMC, la Chine apparaît comme la puissance commerciale-clé de la mondialisation. Admise à reculons dans le libre échange mondial, son statut particulier d’économie non marchande devait expirer une fois les réformes attendues réalisées.

Entre temps, l’Union européenne (UE) a subi les crises économiques et la désindustrialisation, laissant la Chine développer une puissance commerciale qui la place aujourd’hui en position de force. Or, sa conformité aux engagements de l’OMC laisse à désirer et défavorise les entreprises européennes. L’UE est au pied du mur.