Orange Bank est-il le trublion qui va bouleverser le paysage bancaire ?

Revue Banque – 27 novembre 2017 :

L’offre d’Orange Bank, lancée le 2 novembre, est-elle novatrice et unique ?

Orange Bank ne rebat pas fondamentalement les cartes : elle ne révolutionne ni l’expérience client, ni le produit, ni la façon de s’adresser au client, même s’il y a des sujets intéressants autour des paiements et de l’intelligence artificielle. À l’exception de son réseau de distribution qui lui est propre, il n’y a pas de grande différence avec les autres néobanques qui ont récemment vu le jour.

Représente-t-elle une menace pour les banques ?

Orange Bank est une concurrente de plus, pas une menace différente. La plupart des grandes banques ont anticipé cette menace. BNP Paribas en rachetant le Compte Nickel, Société Générale avec Boursorama, qui est la première banque en ligne en France, ou ING Direct, qui est en train de se repenser. La Banque Postale sortira sa banque mobile mi-2018. Les banques en ligne historiques proposent plus de services qu’Orange Bank, or c’est sur les services que va se faire la différence.