Dans quelles mesures les différents plans de relance des Etats constituent-ils un risque pour la stabilité financière mondiale ?

Le Revenu – le 23 juin 2020 :

 La décision d’un plan de relance massif coordonné au niveau des vingt-sept pays européens n’est pas encore actée mais les mesures de soutien à l’économie se multiplient depuis plusieurs semaines. Bien que nécessaire, le recours à des plans de relance se justifie économiquement mais ils aggravent ainsi une situation budgétaire déjà bien fragile pour certains pays.

Des mesures d’urgence et un plan de relance européen massifs

8.000 milliards de dollars

A tous les niveaux, les réponses ont été fortes et importantes. Selon le Fond Monétaire International (FMI), près de 8.000 milliards de dollars ont déjà été mis sur la table pour lutter contre le COVID-19 .

La continuité bancaire à l’épreuve du Covid-19.

Finyear – le 23 mars 2020 :

Il est sans doute bien trop tôt pour tirer tous les enseignements possibles de la crise mondiale sur la façon dont les services bancaires ont pu assurer leur continuité mais plusieurs constats surgissent déjà, avec le plus souvent des motifs de satisfaction.

La gestion de la continuité d’activité constitue une exigence règlementaire pour l’activité bancaire depuis de nombreuses années ; elle est notamment formalisée dans l’arrêté du 3 novembre 2014 pour établir les grands principes de la pérennité du service bancaire au sens du financement de l’économie et notamment de l’accès aux opérations courantes pour les entreprises et les particuliers.